#6 « Être ou ne pas être »

Chers Amis,

Ou « l’avant ou l’après », « le plein ou le vide »…, bref, autant de fantaisies possibles pour débuter un article avec l’idée de parler de l’art contemporain et de possibles nouvelles modalités d’organisation de travail dans les entreprises.

Ces deux sujets que tout semble opposer dans le présent contexte, ont-ils vocation demain à coexister ? « That is the question », comme dirait le célèbre anglais.

Nous pourrions tout d’abord affirmer sans risque que, par temps de crises, les besoins premiers de nos sociétés poussent l’art contemporain au rang des sujets de second ordre. Et cela, même pour un art accessible à tous

Soucieux de la santé d’un proche, prendre du plaisir dans une période de souffrance collective, porter une démarche culturelle pour ses bureaux, sont autant de préoccupations apparemment contradictoires avec les objectifs de reprise du business, parfois même de survie d’une entreprise ?

Et bien, à tout cela, je réponds que je comprends parfaitement, même si mon cerveau préférerait voir les choses autrement. 

Mais quid alors de l’avenir de nos relations humaines ?

Nous avons vécu les uns éloignés des autres, avec comme seuls moments de rencontre la froideur des écrans et leurs débits imparfaits de visios.

De la convivialité et de la couleur, l’humain au cœur ! 

Alors, comment ré-inventer les modalités de la rencontre, là où le télé-travail deviendra sans doute une habitude, peut-être même une norme ?

Comment remplir ce vide qui nous unit ?

Oxymore possible, dans lequel j’entrevois la réponse du plein

Plein de rencontres et de moments de rencontres responsables (bien sûr) !

Première étape : l’œuvre « monumentale » au centre de votre entreprise : à l’accueil. Un nouveau monde s’ouvre à vos collaborateurs, une surprise qui vient provoquer le regard vers du positif.

Seconde étape :  passés les quinze jours après l’effet positif de sidération (ils ont osé ! diront-ils), viendra le temps d’une exposition au sein des locaux. Avec le même artiste (ou une thématique similaire) : un espace collectif accueille une exposition temporaire, et ça c’est la seconde surprise !

Troisième étape : la rencontre tous ensemble autour de l’artiste ! Après le déjeuner ou en début de soirée, en lien avec une conférence thématique animée par une personnalité extérieure , suivie d’une dégustation autour d’un buffet (chacun son verre bien entendu !). De la convivialité avec des contenus pédago-culturels. 

Une opération de communication interne pour mobiliser, se retrouver, fédérer autour de sujets positifs !

Et ainsi de suite chaque mois, à la façon d’un rendez-vous, nous vous aiderons à prendre parole en vous proposant des vidéos à l’atelier, des webinaires thématiques art et business, ou bien d’autres idées encore.

Alors oui, pour remplir ce plein, il faut un brin d’audace et de courage, mobiliser un groupe relais de collaborateurs internes et enfin, nous accorder votre confiance !

Y-a-plus qu’à, non ?

Matthieu Jacquillat

Arts Affaires, agence d’art contemporain pour l’entreprise


Planifier une visio, dans notre Pink Room, avec moi en un Click

– L’intervention de Bleu Miel
– Les perles de vie Stéphane et Lilian Guiran


Vous avez aimé cet article ?

 

© Illustration du bandeau : Sculpture Lilian et Stéphane Guiran (Gros plan)